Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 18:58

ANNONCE !!!

 


 

SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ET DE LA PRESSE DE GENEVE -  PALEXPO DU 28 AVRIL AU 2 MAI

 


 


JE SERAI PRÉSENTE AU STAND No. 2 du "Chouette Espace" DE LA

 

SOCIÉTÉ GENEVOISE DES ECRIVAINS LE JEUDI 29 MAI DE 18HÀ 19H.

 

 

 

SALON-DU-LIVRE-GENEVE--04.png

 

 

 

  • GRANDE EXPOSITION DU PEINTRE FELIX VALLOTTON A NE PAS MANQUER!!

  • HÔTE D'HONNEUR:  LA SUÈDE

  • CAFÉS LITTÉRAIRES: LES  MERCREDI DE 11H À 12H ET DE 17H À 18H; JEUDI DE 16H À 18H ET VENDREDI DE 14H À 16H.

  • ESPACE MANGA (ATELIERS BD, DVD ...)

 

 et de livres et encore des livres, des Maison d'édition, des écrivains en chair et en os pour les dédicaces et un échange, toute la Presse, des coins cafés, champagne tout et tout.


Venez nous trouver, discuter, faire connaissance, regarder, fouiner, nous soutenir car l'écriture est le temoin du temps présent dans toutes ses facettes...



Je serai heureuse de vous voir, accueillir et dédicacer mes recueils.!!

Partager cet article

Repost0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 21:07

 

LE CONCOURS HIPPIQUE DE GENEVE -  FINALES DE COUPE DU MONDE

 

PALEXPO - GENEVE - 15-18 AVRIL 2010

 

 

Championnat-du-Monde-d-Equitation-GE-2010.jpg

 

 


Les plus grands cavaliers avec leurs meilleurs  chevaux sont venus en nombre de partout France, Allemagne, Italie, Suède, en nombre des USA, et même d'Australie! Pour nous régaler à 

 

PALEXPO - le même endroit où a lieu le Salon International de L'automobile transformé pour l'occasion en beau tournoi d'équitation. Public enthousiaste, magnifiques chevaux!!!! superbes installations (deux obstacles en forme de la Rade de Genève et l'autre du célèbre Jet d'eau, retransmissions de la TSR montrant moultes détails.

 

Sponsor de l'évènements ROLEX comme toujours lorsque la COUPE DU MONDE a lieu ici.


J'ai fait de l'équitation dans ma jeunesse et j'apprécie!!! Les cavaliers et cavalières sont si beaux, élégants également, j'adore la tenue! et leurs styles, pour la plupart, sont impéccables! La Suisse a toujours eu d'excellents cavaliers, parmi les meilleurs du monde, grâce â l'héritage de la cavalerie nationale et maintenant grâce à des mécènes généreux et participatifs, passionnés qui leur offrent les meilleurs chevaux. Autrefois les suisses furent parmi les meilleurs en dressage mais depuis plusieurs années maintenant ils se placent parmi les meilleurs dans les tournois. Hier soir le favori suisse, 

 

 

STEVE GUARDAT, du Jura a remporté vendredi le parcours sans faute et au meilleur temps, à la joie du public genevois, avec son cheval TRESOR - cadeau généreux de Monsieur YVES PIAGET (Joaillier réputé), Steve se retrouvant sans cheval. Sans donateurs passionnés et généreux, ce sport aurait parfois de la peine à survivre car il faut le sportif et le cheval ainsi que les éleveurs et ça c'edst une tout autre histoire encore! Passé en premier, Steve accomplit un parcours magnifique et le plus rapide, impeccable de tous points de vue! Le public fut au anges!


J'ai remarqué le style mille fois meilleurs qu'autrefois, Les cavaliers ne tirent plus du tout sure les rênes des chevausx ne donnent plus des éperons, ne les  poussent plus et par conséquent tout semble se faire comme par miracle, harmonieusement. Les chevaux semblent avoir du plaisir à faire le parcours, il n'y a pas eu de refus devant l'obstacle, au contraire, TRESOR, le cheval de Steve GUARDAT était visiblement content  de sa prestation à la fin de son parcours - c'était évident et faisait tellement plaisir à voir!. Tout ceci est dû à de nouvelles manière de dressage tout en douceur, en harmonie avec le cheval. On l'amène au résultat désiré en recherchant son accord plutôt que de vouloir le maîtriser en lui imposant sa volonté de maître!!


Nous verrons demain dimanche qui sera le vainqueur mais les prognostiques sont pour l'américain MACLAIN WARD qui a fait des sans fautes tous les soirs pour le moment, les suisses ayant commis des erreurs le premier jour. Mais rien n'est dit jusqu'à la fin!! J'ai pourtant moins aimé son style et la nervosité de son cheval, la façon dont il me semblait qu'il le contrôlait, un peu à l'ancienne; quelque chose me gênait malgré sa maîtrise ou justement.

 

Au dernière nouvelles il paraîtrait que le cheval de  Maclain Ward serait soupçonné d'avoir été dopé. il est particulièrement dommage que ce fleau, assez répandu dans les courses de cheval,  s'insinue dans l'équitation. Mais ceci reste à vérifier. J'avais noté que ce cavalier se comportait de façon un peu plus "ancienne,  forcée" avec son cheval et que ce dernier semblait étrangement nerveux, pas décontracté et attentif comme la plupart des autres chevaus


 

AINSI LE VAINQUEUR A REMPORTER LA COUPE DU MONDE D'EQUITATION FUT POUR LA TROISIEME FOIS:



MARKUS ENNING , ALLEMAGNE!!  avec son cheval PLOT BLUE un superbe parcours!


Deuxièmes exéco:


PUIS SCHWIZER sur CARLINA, SUISSE


LUKER BERBAUM, ALLEMAGNE


 


C'est comme dans un couple, ce n'est pas la maîtrise mais l'harmonie, l'accord qu'il faut rechercher. Et puis messieurs, combien souvent vous comparez une femme au cheval -  sa croupe etc.... deux belles créatures vraiment, l'une comme l'autre, qui sont aimées avec passion, le cheval à tout les coups assurément. D'ailleurs les femmes sont toujours perdantes par rapport au cheval! Mesdames, vous êtes avisées, vous passerez toujours après! C'est ainsi et vous ne pouvez rien y faire. Mon premier fiancé viennois ,décédé brusquement à la suite d'un accident d'équitation, avait une  fiancée à Amsterdam qui lui donna l'ultimatum suivant: c'est moi ou ton cheval! Et il faisait presque tous les Week-end le trajet Vienne-Amsterdam (bien plus que 1000km!) pour la voir, pour dire.... Eh bien, devinez, il choisit son cheval! Par la suite ce fut moi et je passai à l'équitation, aux tournois comme spectatrice ! etc...


 

Mais voici un poème  parlant du "dressage ".






CHEVAL FOUGUEUX




Un cheval fougueux s'emballle quand il veut

contre celui qui le refreine de ses rênes de chaînes.

Il prend le mors de ses dents

et nul douleur ne l'en dément de courir dans le vent

tant que l'envie lui en prend.


Cheval, tu n'écoutes point ton cavalier, même il te dégoûte;

  il risque la chute, le cuistre.

C'est bien ce que tu projettes de tes jambes lestes,

jeter à terre ce cavalier qui ne te comprends et ne te sent.


Cheval fougueux, ton écurie point tu ne rejoins

et le foin frais qu'il te prépare tu n'as aucune hâte de le goûter

car tu préfères la liberté à cette captivité

avec celui qui te prend pour sa propriété à dompter.


Ce cavalier, il ne sait pas rechercher ta complicité

avec finesse et doigté car il ne connaît que l'autorité mal placée,

la coercition et la soumission

que ta nature altière n'accepte guère.


Un autre maître tu désires pour te promener à loisir,

dont les rênes ne sont point des chaînes, mordant dans ta chair tendre

et transperçant d'un éclair de colère tes yeux si confiants et désarmants.


Mais il te faut des guides de soie qui ne suscitent ton effroi

pour te mener dans les prairies em aumées des plaisir partagés

et même dans des courses effrénées;

galopades de bonheur avec l'élu de ton coeur.

Partager cet article

Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 09:56

L'idée de ce poème m'est venue l'autre jour et il a "coulé" tout seul car c'est tellement vrai.


 

Le coussin ou le doudou sont les confidents les plus surs, les plus proches, les plus chéris, en cas de coups durs, de chagrin d'amour surtout et d'espoirs amoureux. 


 

On peut tout lui confier, tout espérer de lui, il est là dans, le lit bien chaud, et il nous accompagne dans le sommeil réparateur. Il ne nous contredit pas mais est là, toujours là; on peut compter sur lui. 


Il remplace le journal intime même si écrire est tout de même un acte plus sérieux et surtout plus introspectif. Le coussin est un défouloir aussi tandis que le journal peut servir à éclaircir les idées et, par conséquent, à progresser.

 


Je ne sais pas si les garçons, les messieurs se servent de leur coussin pour lui confier leurs malheurs amoureux ... Il serait intéressant d'avoir une réponse, si vous oser répondre, messieurs ....

 

 

 


LE COUSSIN RECONFORT




Avec son coussin aux fleurs du printemps

la jeune fille se console dans son lit.

Elle le cale dans ses bras, l'embrasse de-ci, de-là,

contre sa joue le presse, lui prodigue ses caresses.

C'est son coussin réconfort,

rembourré de son amour pour celui qu'elle attend

dans son coeur palpitant.

Sa tendresse elle lui exprime

et ses larmes s'y impriment.

Enfouissant sa tête au plus profond,

ses espoirs elle lui murmure,

la jeune fille dans son lit

avec son coussin réconfort que ses bras enlacent si fort.

Son amoureux elle s'imagine, chaque nuit elle se remémore

son idéal qui dans son coussin dort.

Elle lui a donné son coeur, elle le sent palpiter si fort.

C'est un secret que la jeune fille lui confie, à lui seul,

à son coussin réconfort, celui avec lequel elle dort,

dans le silence de la nuit, dans sa chambre de jeune fille

aux rideaux de volants blancs.

Elle sent que c'est demain que l'amoureux vient.

Alors ses craintes elle retient, seul le coussin les détient;

entre ses plumes elles s'éparpillent, s'envolent

et point son assurence ne lui volent.

Elle sera la plus belle lui dit son coussin aux fleurs du printemps.

Il lui donnera son coeur, c'est sûr, à elle seule.

Il la tiendra si fort...


La jeune fille dans son lit s'endort en enlaçant si fort

son coussin réconfort.

 

 

 

 

 

LA JEUNE FILLE ET LA FRAISE

 

 

 



femme-et-fraise.jpg


Partager cet article

Repost0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 22:43

 

Vous savez il y a des amours que l'on dit impossibles, invraisemblables car les deux sont si différents, soit d'âges, d'origines ou de cultures ou de niveaux. Mais, parfois c'est justement cela qui les fait tenir - la différence, les différences. Pourvu qu'on ne demande pas l'impossible.

 


Sîl s'agit d'âge, que l'homme notamment est bien plus jeune, ce qui arrive plus fréquemment que l'on pense,  il est prudent et sage de ne pas demander trop, de faire en sorte à ce que l'attirance très forte qui existe, qui a "mis le feu au poudre" perdure à tout prix. Cela implique de garder le style de relation, ce qui en fait l'essence, et de ne pas vouloir la changer, la

 

Ce genre de relation n'est pas forcément une relation maternelle, comme on le prétend souvent pour la comprendre et la mettre dans une case afin qu'elle ne cause plus de question,


 

au contraire, elle est souvent une question d'attirance sexuelle très puissante, irrésistible pour ainsi dire, qui touche quelque chose de très profond dans l'âme des deux personnes, une grande blessure, un manque profond qui veut être guéri, comblé.

 

 

 

Ceci n'empêche que les deux doivent y trouver satisfaction, être comblé sinon c'est un sacrifice de l'un pour l'autre et ceci n'est jamais bon car cause de frustrations qui s'accumuleront inévitablement et mèneront à l'étiolement de la relation, non pas à l'usure comme dans un couple "normal" mais à l'étouffement de l'un des deux.


Alors, si vous êtes dans une telle situation, veillez chaque jour car c'est une relation très exigeante même si elle donne  beaucoup.


Voici un poème qui en parle

 

 

 

 


C'EST TOUT ET C'EST AINSI




J'ai besoin de sentir ta peau, ton odeur,

la douceur de tes lèvres, tes mains que mi déshabillent,

tes yeux qui m'apellent, ton désir qui me supplie.

J'ai besoin de sentir cette tension qui croît, explose et m'oblige.

J'ai besoin de ta fougue,

de tes membres qui m'encerclent,

de nos corps qui s'entrechoquent et ardemment s'accrochent.


Je n'ai pas besoin de t'avoir nuits et jours

ni que tu m'aides avec les commissions, à arroser les plantons

mais j'ai besoin que tu sois mon présent,

que ton désir me porte  en me retenant du gouffre

de ma douleur, de ma blessure.

J'ai besoin que tu m'appelles et me rappelles

afin que mes pas me portent vers la vie, vers l'amour,

sur ce chemin si difficile, si différent, si inconnu;

que tu ne me lâches, ne m'abandonnes comme tout ce qui est tombé,

sans que rien ne te retienne

mis à part ton désir de moi.


J'ai beson de ta voix qui me dit

"toc ...toc ... je suis là, réponds-moi, je veux toi!

Je reviendrai toujours même si tu n'y crois pas.


Je te veux, c'est tout,

quand je veux, c'est tout,

comme je veux, c'est tout et c'est ainsi!

Tu es la femme pour moi.


Je fais ce qui me plaît, quand ça me plaît et c'est toi qui me plaît,

c'est tout et c'est ainsi!"


C'est ce qu'il me faut.

Tu m'obliges contre le passé en moi;

tu en fais fi, pourtant je t'intéresse ainsi, comme je suis.

 

C'est tout et c'est ainsi!


 

 

Partager cet article

Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 09:42

 

Le Printemps arrive et ce moment merveilleux lorsque les arbres fleurissent, que les prés sont d'un vert si frais et que les premières feuilles se déplient sur les arbres, déployant ce vert si tendre et frais. J'adore ce moment de l'année.


Alors voici une de mes aquarelles (24/30cm. L'aquarelle a quelque chose d'inimitable, de si frais et léger qu'il est difficile d'atteindre par un autre moyen. Et c'est tout aussi difficile si même plus que l'huile, contrairement à ce que l'on peut penser. Cela demande une grande de maîtrise!

 

J'ai beaucoup écrit ces temps-ci, alors aujourd'hui il n'y aura ps de poème, que cette image pour vous inciter

 

 

 

à aller profiter de la nature ... une belle promenade ... ce moment passe si vite et ne reviendra que l'année prochaine!!!






LE BANC EN FLEURS

 

 

 

Le-banc-en-fleurs.500.jpg

Partager cet article

Repost0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 09:52

Et encore pour Pâques juste quelques photos prise en octobre 2009 de la



BASILIQUE SAINTE SOPHIE à Istanbul,

 

 

vous savez, la célèbre Basilique Byzantine de Constantinople, la capitale de l'Empire Byzantin et aujourd'hui encore le siège du Métropolite des Grecs orthodoxes. Elle fut conquise par les Ottomans et transformée en mosquée, mais est de nos jours pour ainsi dire un musée, ouvert à tous.


Sa forme est typique de la basilique, c'est-à-dire est construite autour d'un dome, ce qui fut une prouesse architecturale à l'époque. Datant de ....................................... (je vais vérifier de crainte de me tromper) , enfin de l'aube du christianisme. On retrouve la forme basilique beaucoup en Italie et ailleurs dans le monde orthodoxe évidemment mais pas uniquement.


Vous noterez aussi les superbes mosaique d'or qui furent un modèle pour la

 


 BASILIQUE DE SAN MARCO A VENISE!


 

Malheureusement les photos sont un peu floues, manque de lumière et moi photographe tout à fait amateur, mais c'est la lumière, l'ambiance qui y règne une fois dedans.


Il est a remarquer que les formes architecturales de divers pays se sont beaucoup influencées, furent copiées et modifiées, adaptées de part le monde méditerranéen et plus loin, même entre mosquées et églises chrétiennes, pourquoi? Tout simplement parce qu'on les trouvaient belles et innovantes, à mon avis. La MOSQUÉE BLEUE D'ISTANBUL A AUSSI UN IMMENSE DOME ... mais je n'exprime que mon avis personnel en temps que profane totale.


 

 

 

LA VIERGE ET L'ENFANT, PLAFOND DE LA BASILIQUE SAINTE SOPHIE A ISTANBUL,


ENTIEREMENT EN MOSAIQUES D'OR

 

 

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-St.Sophie.jpg

 

 

Extérieur de la Basilique, immense,

 

 

 

St.Sophie-exterieur-Istanbul-oct-2009-500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-Sainte-Sophie-500.jpg

 

 

À l'Intérieur, c'est très haut, très majestueux, le plafond tout en mosaïques d'or minuscules, un travail fou! De beaux vitraux aussi

 

Je parlerai et mettrai d'autres photos d'Istanbul dans un prochain article! c'est une ville fabuleuse, immense et la ville culturelle de l'année.


Profitez bien de ces quelques jours de repos et renouveau, soyez reconnaissant de ce que vous avez, continuez à espérer, et poursuivez, la

lutte,  que ferions-nous sans ...?

 

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-decor1.jpg

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-Minbar-500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Minbar (chair de l'Imam)

 

 

les panneaux ronds, immenses en peau de chameau      les fouilles héllénisiues et paléo chrétiennes                          

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-Fouilles-500.jpg

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-Panneaux-500.jpg

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-decor-500.jpg

mes-images-huiles-Istanbul-oct-2009-les-popes-500.jpg

St.Sophie-2-500.jpg

Partager cet article

Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 09:33

Puisque le printemps pointe son nez, difficilement il est vrai et que sporadiquement, et que les premières fraises sont arrivées, voici un joli poème d'amour pour  vous souhatiez

 

 

 

 

DE BELLES FETES DE PÂQUES!!!!

 

 

 

 

paques.jpg

 

Une de mes toutes premières aquarelles 2005 je crois

 

avec lapins, cloches, colombes, cérémonie à l'église, promenades en campagne, rouler des oeufs sur les monticules, dernière neige, ou première mer, enfin tout pour vous délasser et pour fêter ces jours à la signification profonde si on veut bien y réfléchir. Paîenne à l'orgine car c'est la fête du renouveau de la nature, de la fécondité espérée sous tous rapports,


- chez les grecs anciens de la remontée des enfers de la déesse Perséphone (superbe tableau de cette déesse par le peintre de la Renaissance BOTICCELL£ aux UFFICI de FLORENCE! ) Ià laquelle est accordée le droit d'une visite sur terre par Aephaestus, le mâitre forgeron de l'enfer .(ceci est écrit de mèmoire et je n'ai rien trouvé sur Internet, alors si l'orthographe est faux, par ex, corrigez-moi s.v.p.!)


ici en Suisse, dans les vallées profondes alpines, des compagnies locales se fabriquent des costumes grotesques (fait de paille, avec des cloches, etc...), des masques taillés en bois hideux afin de chasser les mauvais esprits de l'hiver de leur région. Ils se promènent dans les villages, allant de maison en maison.


Il y a des processions pasquales un peu partout pour signifier le renouveau, le sacrifice du Seigneur pour les hommes, avec les foules qui se déplacent pour prier devant les statues des saints - beaucoup de ferveur se manifeste pour le divin, en signe de foi et d'espoir perdurant à travers les âges malgré et contre tout même si parfois elles donnent lieu à des exagérations, en viennent à des extrémités comme l'auto- flagellation etc....Toute chose peut porter à exagération, à grands malheurs malheureusement!

 

Les églises sonnent leurs cloches, leur carillon portant des noms souvent et bénéficiant de noms connus à la ronde. L'inauguration d'une cloche est un grand évènement par exemple et la fabrication en est un art.


Quoiqu'il en soit, c'est une occasion de se retrouver en famille, d'aller voir des amis, de resserrer des liens, de FÈTER!! et non seulement de filer en vacances pour se reposer et seressourcer un moment.


 



UN GOÛT DE FRAISE

 



Comme une liane

autour de lui elle s'entortille,

l'émoustille,

le picore, l'adore.

Elle est petite fille,

frétillante d'envie.

Le soleil resplendit,

illumine leurs chagrins

de ces joies simples

â goûter sans freins,

illumine leur entrain

à se retrouver en leurs seins.


Elle a un goût de fraise ce matin...









Partager cet article

Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:09
UNE JOLIE PHOTO DES DEUX COMEDIENS QUI ONT INTERPRETES LE SPECTACLE DE

 LA FETE MONDIALE DE LA POESIE des POETES DE LA CITE DE GENEVE

A LAQUELLE J'AI PARTICIPE.

VOIR L'ARTICLE DANS MON BLOG




Fetes-mondiale-poesie-500-03.210-copie-1.jpg




 Il y a eu beaucoup de monde, bien de beaux poèmes, les enfants de la classe de France voisine furent très mignons ainsi que leur poèmes. Beaucoup de monde  aussi pour les Tréteaux libres. Le public avait soif de poésie, par conséquent l'ambiance fut excellente. Il y eu aussi une affluence de nouveaux membres, ce qui renouvelle un peu l'âge des poètes - preuve que le monde a besoin de beauté, de tendresse, de mise en mots des émotions, du ressenti. Parmi les poètes, nous parlons, discourons, nous sommes des êtres vivants à l'intérieur comme à l'extérieur.


IL FAUT ECRIRE, LIRE, SE MOUVOIR, REFLECHIR, PUISER EN SOI CE QU'IL Y A DEDANS ET S'IL N'Y A PAS GRAND CHOSE ENCORE, ALLER CHERCHER À L'EXTÉRIEUR, S'INTÉRESSER, ALLER DANS LA NATURE QUI EST TOUJOURS BONNE CONSEILLERE ET AMENE A S'ENRICHIR DEDANS, A EMMAGASINER BEAUTÉ. IL NE S'AGIT PAS DE FAIRE DU VENT POUR DU VENT AFIN QUE LE TEMPS PASSE, MAIS IL FAUT VIVRE CONSCIEMMENT CHAQUE INSTANT ET EN EXTRAIRE L'ESSENCE, LE JUS.



La Fête de la Poésie de

 LA SOCIETE GENEVOISE DES ECRIVAINS
dont je suis aussi membre

fut également un grand succès avec une salle pleine à craquer, deux excellents comédiens dont l'un a accompagné les poèmes au DIDGERIDOO*, instrument des aborigènes d'Australie. très original et à-propos. Le premier fut un superbe poème sur la nature, d'une grande sensualité et sensibilité ainsi que beauté,  écrit par un sculpteur-poète



* Mon neveu à Vienne, autriche, est très connu là-bas en tant que virtuose du DIDGERIDOO; il vient de sortir son 2ème CD. vous donnerai ses coordonnées! Je viens de le lire ce matin son message sur mon mur de Facebook!


Et ce n'est pas tout!


Ce soir je reviens d'un spectacle avec deux compères, deux mecs super, donné au Grand Théâtre de Genève, donc notre Opéra, notamment


STEPANE EICHER

ET SON PAROLIER ET AMI ECRIVAIN,

PHILIPPE DJIAN
Eicher-Djian.4.2010
premier spectacle donné dans le cadre des festivités de la

FRANCOPHONIE, PARAINÉ PAR LE BUREAU DES NATIONS UNIES POUR LA FRANCOPHONIE.

 
Je fus donc invitée et je dois dire, très contente de faire partie du monde littéraire genevois, si pas français.

Salle comble, salle contente, spectacle démontrant une complicité extraordinaire entre les deux protagonistes, pas mal d'humour de la part de Stépane Eicher. J'ai pu lui parler lors de la réception et il m'a dit qu'il y a 0% de préparation et 20% d'improvisation dans le tout mais que parfois il était sur la corde raide. Il est une personne très naturelle, sympathique et ouverte, excellent melodiste et chanteur. J'ai beaucoup aimé

Un exemple de suissitude car il est bernois, donc de langue maternelle suisse-allemande. Il n'a pas passé son bac à cause du Français et maintenant il représentait la Francophonie et il chante de préférence en Français et a fait son chemin en France!



ET BIENTÔT LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ET DE LA PRESSE DE GENEVE-PALEXPO

DU 28 AVRIL AU 2 MAI


J'Y SERAI AUSSI LE JEUDI 29 MAI EN SOIRÉE,
SOIT DE 6 A 7 HRS OU DE 7 À 8HRS

Partager cet article

Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 20:05
La relation extra-conjugale,

ici l'homme qui cherche, parce qu'il y a aussi des femmes qui le font ouvertement aujourd'hui.


Je ne porterai pas de jugement mis à part le fait que cela porte toujours à conséquence, comme toute autre action, un jour ou l'autre, d'une façon ou d'une autre. Il faut que les deux parties soient en équilibre, d'une façon ou d'une autre, y trouve leur compte, car le déséquilibre est mauvaise conseillère et fait souffrir une des deux parties.

 Mais vous devinerai que je ne suis pas pour.... et Dieu sait que les occasions ne manquent pas, et Dieu sait que je ne serais pas seule comme je le suis, si j'avais accepté l'une ou l'autre propostion. Mais j'ai autre chose qui finalement me convient même si je ne le croyais pas.

Mais voici le poème:




UN HOMME SI BIEN



Si sûr de lui,
il se croyait en terrain d'avance conquis.
Il était un monsieur bien, vivant sa vie
loin de sa famille. Que tous les dimanches les voyaient-ils...
Responsable il était, le monsieur sûr de lui.
Mais sa femme restait dans l'autre lit...

Il était un monsieur bien qui de semaine s'ennuie.
Il avait besoin d'une compagnie pour vivre sa vie loin de sa famille,
d'un peu de zeste pour ses nuits.
Il offrait une illusion de vie à deux, de vie de couple
durant ses jours de semaine, loin de sa famille,
une illusion pour combler le vide des deux lits chez lui.

Il était si sûr de lui, ce monsieur bien cherchant compagnie,
prodiguant cette illusion, offrant sa belle prestance,
son importance, son intelligence.
Il était responsable, avenant mais point bon amant
ce monsieur si sûr d'être à sa place dans le lit de compagnie
qu'il croyait d'avance conquis.
Mais le lit resta froid car il ne le gagna pas.

Une illusion remplace peut-être un homme dans la vie
 mais elle ne prodigue pas une satisfaction dans un lit étroit.
La compagnie ne voulut pas dormir avec cette illusion-là
pour lui tenir compagnie à elle, à lui durant les semaines loin de sa famille
aux deux lits froids.
Il n'y avait pas de place dans le sien pour un homme si bien,
si sûr de lui d'avoir d'avance conquis son lit.




 

Partager cet article

Repost0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 08:15


REGARD SUR LE MONDE - UNE LARME - EYES WIDE OPEN,
YEUX GRANDS OUVERTS ...






Regard-sur-le-monde.500.jpg





En écoutant et lisant les nouvelles du monde, les batailles qui se livrent au niveau politique et réel, voici ce que j'ai ressenti .... Le ciel est pourtant bleu, du moins ici dans notre monde, mais, malgré tout il y a bien des sujets douloureux, tristes et éternellement les mêmes. Les boudhistes ont bien raison d'ailleurs de croire que tout se passe en cycles récurrents,

 A NEVER ENDING STORY ... UNE HISTOIRE SANS FIN ...


 
comme si l'homme n'apprenait jamais rien. On devrait plus étudier l'histoire afin de ne pas répéter certaines erreurs. Mais chaque fois tout est à recommencer sous une autre forme.

Le plus difficile est le changement d'attitudes invétérées et ceci vaut aussi pour la vie privée, amoureuse et professionnelle



MAIS C'EST POSSIBLE ET, S'IL Y A LIEU, IL FAUT ALORS S'Y ATTELER AVEC DETERMINATION et reflexion









Partager cet article

Repost0

Articles Récents

Catégories